¤Kingdom Hearts Reborn¤


 
AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Souvenirs perdus [Pv: Lirka]

Aller en bas 
AuteurMessage
Shadow
The shadow of twilight moon
Shadow

Messages : 10
Date d'inscription : 06/11/2009

Souvenirs perdus [Pv: Lirka] Empty
MessageSujet: Souvenirs perdus [Pv: Lirka]   Souvenirs perdus [Pv: Lirka] Icon_minitimeSam 7 Nov - 16:29

Le temps étant bloqué, les températures étaient donc les mêmes sur le centre-ville de Radian Garden, le monde où a eu lieu de nombreux conflits et de nombreuses histoires, en particulier avec la forteresse oubliée, mais qui a eu pour évènement important dans la nouvelle vie de Shadow son éveil dans le laboratoire d'un dénommé "Ansem". Il ne savait pas qui était cette personne mais le fait que sa mission soit de protéger les porteurs de la keyblade montrait que le scientifique était donc dans le camp de la lumière. Mais cependant, avec ce qu'il se passe, qui sont réellement nos ennemis et nos alliés ? C'était des questions que se posait Shadow tout en marchant tranquillement dans les rues du centre-ville, se demandant à plusieurs reprises par où il fallait commencer les recherches. Pour l'instant, il ne connaissait qu'un porteur de la keyblade, du moins, il avait des renseignements sur lui: Kite. Le trouver était difficile apparemment, mais avec de la persévérance le porteur de la keyblade obscure le trouverait. Les gens le regardaient étrangement sur son passage, et les yeux de l'homme robotisé scrutait chaque personne et analysaient le comportement de chacun. On pouvait voir grâce à ses yeux la biographie entière d'une personne, du moins, ce que celle-ci savait, et non pas des souvenirs perdus. Les seuls souvenirs que Shadow possédait, c'était le visage d'une fille qu'il ne reconnaissait pas, et son réveil. Qu'est-ce qu'il avait de spécial ? Rien sans doute. Mais les vêtements et le regard qu'il portait montraient que ce n'était pas vraiment quelqu'un de sociable et surtout de coopératif. Pourtant, Shadow voyait grâce à ses yeux ce que pensaient les personnes de lui et seulement de lui: ils en avaient peur. C'est donc avec cet état d'esprit que vivait Shadow au quotidien...

Il prit un détour pour descendre les escaliers, en faisant ça plutôt lentement, prenant son temps, car oui, il avait une mission, mais il avait le temps de la faire, jusqu'à ce que ça devienne critique et pour l'instant, il ne ressentait rien de tout ceci. Il continuait donc d'avancer vers un objectif incertains: trouver quelque chose d'intéressant à faire. C'était un peu compliqué, mais la marche que faisait l'ombre du crépuscule lunaire lui donnait quelques idées. Il y avait un vent très léger qui faisait bouger son foulard bleu nuit, peu haut car il n'arrivait qu'au cou, et qui faisait aussi du mouvement sur son long manteau descendant en cape sur ses tibias, un peu troué. Il repensait à son passé, les mains dans les poches, se demandant quoi faire à présent, quand soudainement... Une pensée traversa l'esprit de Shadow. Il commençait à avoir mal à la tête et ses oreilles lui faisaient mal à cause d'ultrasons étranges, et soudain ses yeux ne virent plus l'environnement, mais une vision du passé: un petit enfant caché derrière une petite fille, plus âgé que lui à peu près, et dont celle-ci défendait ce petit blondinet apeuré d'une bande d'autres garçons, et dès que la force allait être employée, une ultrason plus forte se fit ressentir, et tout redevint comme avant. Shadow avait un genoux à terre, il tremblait, comme si il avait revécu l'action qui s'était produite devant lui, et son mal de tête commençait à se dissiper. C'était la première fois que cela lui arrivait... N'y pensant plus, il prit une autre direction en se tenant le front avec une main, et découvrit quelque chose qu'y l'intrigua. Il commença lentement à s'approcher, cherchant à savoir ce que ses yeux avaient détectés...
Revenir en haut Aller en bas
Lirka
Potentielle Arme Ultime
Lirka

Messages : 77
Date d'inscription : 01/11/2009
Localisation : Où que je sois, cela n'a aucune importance...

Souvenirs perdus [Pv: Lirka] Empty
MessageSujet: Re: Souvenirs perdus [Pv: Lirka]   Souvenirs perdus [Pv: Lirka] Icon_minitimeSam 7 Nov - 19:31

C'est une belle journée qui commence... Et qui n'en finit pas. Cela fait plus de vingt-quatre heures que le temps s'était figé, laissant toutefois les êtres vivants libres de leurs mouvements. Aucun signe ne montrait que les rouages de l'horloge de Chronos étaient bloqués, les nuages se mouvaient encore, les oiseaux chantaient et les enfants riaient. Non vraiment, personne ne pouvait savoir que l'éternité existait pour de bon. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle une non-existence ne s'en rendait pas compte. Elle se prénommait Lirka, le savait-elle ? Son nom n'était pas sa première préoccupation, se mouvant dans les rues à la recherche de distraction, de nourriture où je ne sais quelle autre chose. On aurait dit un zombie avec son regard perdu et la bouche semi-ouverte. Certains passants se retournaient sur son passage, pas toujours pour les mêmes raisons mais bon... On va dire qu'il existe des habitants jeunes et moins jeunes. La simili marchait donc dans les rues, super et après ? Bah rien du tout en fait car un simili est connu pour ne rien ressentir, et quand on est lâché dans la nature sans sentiments, on ne sait jamais pourquoi on marche en avant. Peut-être est-ce tout simplement pour avancer, personne ne le savait.

Il y avait quand même quelque chose de bizarre dans ce monde, quelque chose que notre personnage ne pouvait voir. Le temps s'était arrêté et personne ne semblait paniqué ou affolé ou quoi que ce soit d'autre. Pourtant il y en avait de quoi ! Comment faire pour dormir ? Ou même pour avoir un repère temporel ? L'homme est bien étrange, mais tellement fascinant. Cette situation est la preuve ultime que malgré tous les problèmes de la vie, l'être humain se relèvera toujours ! Dommage que Lirka ne puisse pas le remarquer elle aussi...

Le centre-ville était animé comme d'habitude. Sans aucune notion du temps, les marchants ne savaient pas quand fermer boutique, la solution fut de se relayer pour que chacun aie le droit à son temps de sommeil. De plus avec ce système il y avait toujours deux boutiques d'ouvertes au minimum. Mais la simili n'était pas venu pour faire des emplettes loin de là, à vrai dire elle ne savait pas vraiment comment occuper son temps. Elle avait juste besoin de marcher sa distance quotidienne. Le monde présent l'empêchait de se mouvoir librement et son instinct de combattante lui suggérait de se placer dans un endroit où la simili pourrait dégainer son sabre facilement. Malgré la perte de mémoire ainsi que de son cœur, Lirka conserve les habitudes humaines. Elle passa donc par les petites ruelles, moins bondé mais aussi plus calme. Quelqu'un avait l'air de la suivre, mieux valait ne pas y prêter attention.

_____________________________________________
Lirka's sound :
Revenir en haut Aller en bas
Shadow
The shadow of twilight moon
Shadow

Messages : 10
Date d'inscription : 06/11/2009

Souvenirs perdus [Pv: Lirka] Empty
MessageSujet: Re: Souvenirs perdus [Pv: Lirka]   Souvenirs perdus [Pv: Lirka] Icon_minitimeSam 7 Nov - 21:57

D'après ce qu'analysait Shadow, la personne qu'il suivait lentement, en forme d'ombre crépusculaire, avait remarqué qu'elle était suivie, grâce à ses yeux mécaniques. Oui, ils peuvent aussi analyser une sensation. C'est donc dans la lenteur et en cachette que l'ombre du crépuscule lunaire suivait la jeune fille, car elle était inconnue dans la base de données de ses yeux. Il n'y avait aucune description quant à son âge, son nom de famille et sur ses émotions ou sa biographie, et cela l'intriguait. Est-ce que ses yeux avaient une défaillance ? Ou est-ce que cette femme était vraiment spéciale... Shadow avait besoin de le savoir: il ne voulait pas utiliser d'un appareil non opératoire, mais son intuition lui disait qu'elle lui ressemblait, au niveau de sa biographie. Elle aussi n'en avait pas, étrange... C'est donc avec son regard sombre et froid qu'il suivit la jeune femme, jusqu'à un endroit accessible pour pouvoir passer à l'action. Ils se retrouvaient à présent au milieu d'une place plutôt bien aérée: peu pratique pour un affrontement, surtout que Shadow n'avait pas envie de se faire embrocher avant l'heure, malgré qu'il possédait une arme puissante sous la main: la keyblade, ou encore "lune de l'aube", qui pourrait lui éviter des soucis. Pour l'instant, la jeune fille avait l'air de faire semblant de se désinteresser de si quelqu'un le suivait, tandis que Shadow s'appuyait contre un mur en le frottant avec ses doigts en avançant, pour avoir un meilleur emplacement de vue, et scruta le lieu. Par chance, il y avait peu de gens: il fallait que la jeune fille s'arrête. Ses pouvoirs allaient être utiles à ce moment là. Shadow pointa une main libre vers des escaliers montants et créa une illusion à cet endroit là, pour faire croire que cela était en fait un lotissement de maisons, et qu'il n'y avait pas de chemin par là. Il avait fait ceci en toute discrétion, pour que la jeune fille ne remarque rien. Il refit ça pour une ruelle qui partait sur la droite, et qui était la seule issue possible, mise à part la rue derrière Shadow. Attention ! Les illusions n'étaient transmises que dans la tête de la jeune fille, et non pour les gens passant par ici. L'ombre du crépuscule lunaire fit disparaître aussi les passants afin que la simili ne se doute de rien et commença à avancer lentement jusqu'à elle, en faisant disparaître la ruelle derrière lui dan un lotissement de maisons. Bien sûr, si on traversait l'illusion, on pouvait la briser, mais encore fallait-il savoir que c'était une illusion et connaître ce moyen d'en échapper. Pour l'instant, la jeune fille était prise au piège, et Shadow s'avança encore un peu, à quelques mètres d'elle, et fit apparaître sa keyblade Souvenirs perdus dans sa main droite, en la tenant tel un assassin, droit devant lui, et fit apparaître de l'autre main "lune de l'aube", qu'il tenait le bras tendu vers le sol, le poignet dirigeant un peu vers l'avant. Il regarda la jeune fille pour une dernière analyse: sans succès. Il décida donc d'entamer le dialogue, d'une voix grave et amicale:

"Excusez moi mademoiselle, mais je dois savoir qui vous êtes, ce que vous êtes et ce que vous faites ici..."

En effet, Shadow était brutal, mais il n'était pas très diplomate, mais n'était pas un sauvage ou un barbare: il était juste un peu précipité, mais il avait besoin de savoir ! Il regarda la jeune femme en pose de combat, de son regard sombre et sérieux, mais l'apaisa lorsqu'il vit les yeux de celles-ci: son analyse sentait qu'elle n'allait peut-être pas lui faire du mal. Shadow ne savait pas ce qu'étaient les sans-coeurs ou les similis, et pour lui, ce n'était que des créatures noires ou grises qui semaient la pagaille un peu partout. Il ne pensait pas qu'une personne "humaine" pouvait être un sans-coeur ou un simili, mais il n'avait pas l'intention de l'admettre avant d'en être sûr. Finalement, Shadow fit disparaître ses armes pour revenir dans sa posture de base, et commença à tourner autour de la jeune femme, jouant avec ses yeux pour analyser celle-ci. Soudain, ses yeux mécaniques lui montrèrent une nouvelle chose, non pas une vision du passé, mais quelque chose dans l'analyse: il venait de trouver ce qu'était la jeune femme. Oui, Ansem le sage avait du transmettre tout ses dossiers dans le disque dur qu'avait Shadow (je vous rassure, il a bien un cerveau et un cœur), et il venait de tomber sur quelque chose de très important: "les similis et les sans-coeurs peuvent avoir une apparence humaine, à condition que ceux-ci ne ressentent aucunes émotions, et qu'ils ne se connaissent pas eux même. Il leur est impossible de le retrouver, à moins qu'une connaissance d'avant lui raconte sa vie...". Shadow resta pensif quelques minutes, toujours devant la jeune fille, le regard levé vers le ciel: il n'était pas un simili lui, car il avait des émotions. Mais si il était qu'un simili, finalement ? Il n'avait pas de passé, il ne se connaissait pas lui-même, et peut-être que ses sentiments ne sont que des imitations crées par son disque dur... Il ne le savait pas, mais il attendait à présent la réponse de la jeune fille, bien qu'il doutait que cela allait être plus compliqué que prévu...
Revenir en haut Aller en bas
Lirka
Potentielle Arme Ultime
Lirka

Messages : 77
Date d'inscription : 01/11/2009
Localisation : Où que je sois, cela n'a aucune importance...

Souvenirs perdus [Pv: Lirka] Empty
MessageSujet: Re: Souvenirs perdus [Pv: Lirka]   Souvenirs perdus [Pv: Lirka] Icon_minitimeDim 8 Nov - 1:00

L'ennui des petites ruelles c'est qu'elles conduisent toujours à de grandes places bondés. Et c'est justement ce qu'il y avait au bout du chemin. Lirka ne s'en souciait guère, son pas restait stable et neutre, aucune once de crainte ou de manque de confiance, faut pas oublier que les similis ne ressentent pas les émotions mais ne font que de les imiter. La créature au katana continua sa marche vers une petite place toute tranquille un peu bondé mais moins que le précédent. Trois sorties en comptant celui derrière elle, c'est amplement suffisant pour faire un choix. Pas où aller ? A droite ou à gauche ? La foule diminuait de plus en plus, peut-être que le mieux était de rester ici pour regarder le ciel. Un vendeur de glaces n'était pas loin mais il fermait boutique, de toute façon la glace c'est froid et ça n'a pas l'air bon alors pas la peine d'en voler.

Lirka fut maintenant toute seule, enfin pas vraiment car un autre homme aux cheveux blonds se trouvait sur la place. Pourquoi il la fixait comme ça ? La jeune femme ne s'en souciait point du tout, préférant laisser perdre son regard dans le néant. Elle s'était assise sur une petite corniche pas vraiment haute mais déjà l'envie de partir se fit sentir, encore quelque chose d'inexplicable. Il n'y avait pas grand chose ici et c'était pas très pratique, en même temps la simili n'avait pas vraiment de but dans la vie, pire elle ne cherchait même pas quelque chose à faire. S'entrainer au combat fut sans doute la seule chose d'inhabituel qu'elle faisait, quand on a un katana c'est la première chose à laquelle on pense et étonnamment ces capacités sont loin d'être celles d'une débutante... C'est comme si elle avait toujours fait de l'épée. Lirka n'avait aucun souvenir des premiers jours donc pour elle, le temps qui s'arrête est une chose tout aussi naturelle que les nuages qui parcourent le ciel. Mais en même temps elle ne souvenait plus des premiers affrontements avec les ombres de la ville. La simili renfermait plusieurs styles de combat toutes les plus dévastatrices les unes que les autres, pour l'instant elles sommeillent dans ses souvenirs perdus. Quand elle retrouvera la mémoire, cette jeune femme risque de (re ?) devenir une des plus puissantes guerrières du monde.

Cet inconnu aux cheveux blonds avait deux armes étranges, il les pointait vers elle ? Cela en avait bien l'air... Les raisons invoqués étaient plus que bizarre, il y a mieux pour faire connaissance avec quelqu'un quand même. Notre femme n'en fut pas déstabilisé pour autant, faut dire que comme elle ne ressent ni joie, ni crainte, cela aidait grandement. Alors quand quelqu'un vous provoque, la règle est de se mettre en position de défense. A peine elle avait pensé à ça que son corps se trouvait déjà sur la défensive, sabre à la main. Son regard gardait cette même absence qu'à son habitude, la seule chose on pouvait percevoir c'était le noir de l'iris ainsi qu'un joli vert-marron pour les pupilles. Ça doit être un peu déstabilisant de se battre contre une femme qui ne change jamais d'expression faciale.
Maintenant il baissait son arme pour regarder le ciel... Quel homme bizarre... Que faire ? Attaquer ? Lirka préférait attendre sans bouger, voir si cet homme en avait dans le ventre. Ce n'était pas la première fois qu'elle se trouvait dans cette situation c'est certain ! Une assurance sans pareille se dégageait de son être, assurance que seuls les vétérans des champs de battaille pouvaient avoir.


-...

Là ! On pouvait vraiment dire que les rouages du temps s'étaient stoppés...

_____________________________________________
Lirka's sound :
Revenir en haut Aller en bas
Shadow
The shadow of twilight moon
Shadow

Messages : 10
Date d'inscription : 06/11/2009

Souvenirs perdus [Pv: Lirka] Empty
MessageSujet: Re: Souvenirs perdus [Pv: Lirka]   Souvenirs perdus [Pv: Lirka] Icon_minitimeDim 8 Nov - 17:16

Le temps et l'illusion qui ne bougèrent pas, Shadow put examiner le comportement de la simili, et comprit que celle-ci ne pouvait pas parler. C'était plutôt embêtant pour lui car il aimait bien la communication. Il allait devoir faire avec. En tout cas, il n'aimait pas ce regard vide qu'arborait cette fille: on aurait dit qu'elle n'était que de passage dans ce monde, et dont les objectifs ne sont pas présents. Non pas que cela l'énervait, mais il se sentait un peu mal à l'aise malgré l'homme qu'il était. Celle-ci était toujours en pose de combat, même quand Shadow avait fait disparaître ses armes: elle devait être méfiante, ou alors c'était un réflexe pour une simili. Les yeux de l'ombre du crépuscule lunaire cherchait dans ses dossiers une éventuelle source concernant les similis, leurs habitudes, leurs sentiments... Ah oui c'est vrai, ils n'ont pas de sentiments, mais peuvent les imiter devant les autres ! De plus en plus de questions venaient en tête de Shadow. Etait-il vraiment humain ? Ou avait-il une part de simili en lui ? Après tout, il n'est qu'une base de données que possédait Ansem pour ses recherches, mais rien ne montrait qui était Shadow. Il trouverait bien un de ces jours de tout façon. En tout cas, ses yeux scrutaient chaque dossier possible, en même temps qu'ils observaient la jeune fille. Elle l'intriguait, que faisait-elle ici ? Depuis combien de temps vivait-elle ? Très peu d'après les sources de Shadow, puisqu'il n'y avait aucun souvenir dans sa mémoire. Tout ce qu'il savait, c'est qu'elle devait bien manier son katana pour être plutôt sûre d'elle, malgré qu'elle ne ressente rien. Soudain, Shadow trouva un dossier convaincant: "la keyblade est une arme que craignent tout les similis et les sans-coeurs." Voilà qui était intéressant si la jeune fille se décidait à attaquer le jeune homme. Celui-ci saurait se défendre avec ses armes, comme il le fait bien. Cependant, il tourna encore autour de la jeune fille qui avait l'air de s'attendre à ce que celui-ci l'attaque. Finalement, Shadow se plaça habilement devant elle, à la manière d'un assassin, et regarda la jeune fille dans les yeux pour essayer d'y analyser sa pensée: difficile à dire, apparemment, elle ne pensait à rien. Non, Shadow ne pouvait pas lire dans les pensées, mais pouvait analyser l'intention de quelqu'un avec une énorme concentration dans les yeux de son adversaire, se qui est difficile en pleins milieu de l'action, et vous le savez bien, les yeux peuvent être trompeurs dans certaines circonstances. L'ombre du crépuscule lunaire observa la manière avec laquelle la jeune fille tenait son arme: cela confirmait bien qu'elle était habile à ce niveau là, et c'est ce qui inquiétait le jeune homme. Est-ce que tout les similis étaient comme ça ? Aussi forts et aussi habiles ? Shadow commençait à comprendre la difficulté de sa mission, bien qu'il ne savait pas encore pourquoi il avait été appelé. Etait-il amener à éliminer des personnes qui n'ont fais que naître ou apparaître dans les mondes ? Oui, il ne savait pas encore ce qui l'attendait, mais protéger les porteurs de la keyblade ne devait pas être aussi simple que prévu. Quand il revint à la réalité, il vit de nouveau la jeune fille qui le regardait avec un incroyable vide à l'intérieur d'elle-même: cela faisait froid dans le dos, mais le sang-froid de Shadow ne donnait pas l'impression qu'il commençait à s'inquiéter. Shadow prit donc conscience de la situation et posa une main sur la lame de la jeune fille et la fit s'abaisser pour lui montrer qu'un combat était inutile, et tenta de dialoguer une deuxième fois, avec sa voix grave et sombre:

"Tu peux dire quelque chose ? Je n'ai pas envie de combattre une source de mystères avant de les avoir résolus... Je m'appelle Shadow, et je suis comme toi: souvenirs perdus..."

Après ceci, Shadow retira sa main. Pourquoi un élan de gentillesse tout d'un coup ? Peut-être étaient-ce les sentiments de Shadow qui lui disaient d'être diplomate pour une fois, ce qui était très rare, et pour découvrir qui était cette personne, il fallait entrer dans sa confiance. C'est d'ailleurs quelques secondes après que les passants étaient de nouveaux apparus lentement, petit à petit, et que les lotissements disparurent pour laisser place aux autres ruelles et aux escaliers montants. Ainsi, si la simili voulait fuir, elle le pouvait, mais Shadow ne la laisserait pas filer pour autant: il savait qu'elle avait du potentiel, mais si elle allait dans le mauvais chemin, cela pourrait être dévastateur. L'avoir dans son camp était donc une solution à prendre, non pas en guise de manipulation, mais en protection pour elle, pour lui, et surtout pour les autres. C'est alors qu'il se mit à penser: savait-elle ce qu'est la keyblade ? L'arme qu'elle pourrait bien craindre ? Si elle l'avait de son côté, cela aurait pu lui servir. Shadow préféra donc rester là, en silence, avec un regard insistant et sérieux, observant avec intention le regard vide de la jeune femme, se demandant si elle allait l'attaquer, ou si elle allait essayer de manifester une once de vie...
Revenir en haut Aller en bas
Lirka
Potentielle Arme Ultime
Lirka

Messages : 77
Date d'inscription : 01/11/2009
Localisation : Où que je sois, cela n'a aucune importance...

Souvenirs perdus [Pv: Lirka] Empty
MessageSujet: Re: Souvenirs perdus [Pv: Lirka]   Souvenirs perdus [Pv: Lirka] Icon_minitimeDim 8 Nov - 20:33

Danger ! Voila ce que ce garçon représentait pour elle. Bien qu'il arbore une attitude non-combative, l'instinct de Lirka ne pouvait s'arrêter de sentir le danger que l'inconnu représentait. Les similis craignent la keyblade, c'est pour cette seule et unique raison que la jeune femme ne pouvait rompre sa garde. Rester patient pour contrer n'importe quelle attaque, ne pas bouger pour mieux percevoir, tout était tellement familier. Même si elle ne pouvait pas gagner contre cet inconnu, un beau combat en résulterait si jamais ils croisèrent le fer. Cet homme fit disparaitre ses deux armes, chose bien étrange vu que normalement une épée ne disparait pas comme ça, puis il marcha lentement en décrivant un cercle autour de la simili qui ne bougeait pas. Si il voulait tenter une attaque par derrière, Lirka avait déjà en tête la parade parfaite. Son crane était rempli de contres en tout sorte de façon à parer chaque situation. Voila sa façon de se battre : Toujours prévoir le coup suivant dans la mesure du possible. Bien que cela soit un exercice extrêmement difficile, la sabreuse y arrivait au moins une fois sur trois. Ce n'est pas qu'elle le faisait exprès mais depuis qu'elle tenait ce katana dans ses mains, sa façon de pensée changea radicalement. C'est drôle de voir à quel point le corps pouvait garder ses habitudes même après la perte de son cœur.

Finalement son adversaire se replaça devant elle, lui aussi avait des manières bien étranges pour se battre. Pourquoi le fixait-elle dans ses yeux ? La simili ne comprenait vraiment pas cet homme. De toute façon sa recherche est peine perdue, les êtres dénudés de cœur ne ressentent absolument rien, leurs yeux ne sont que le reflet de ce vide. C'est pour cette raison qu'un simili qui ment ne sera jamais démasqué, ses pupilles ne le trahissent jamais. L'homme blond prit sa lame pour l'abaisser, il risquait de s'entailler vu la façon dont il l'avait empoigné. Lirka ne tenait pas son arme avec force, c'est pour cette raison que la lame s'abaissa aussi facilement. Certains pourraient croire qu'elle ne se méfiait plus... Ils commettraient une énorme erreur. Tenter le dialogue, signe de diplomatie pour les humains. La jeune sabreuse ne comprenait pas ce qu'il voulait dire bien que le langage n'était pas inconnu... La voix non plus d'ailleurs. Ce timbre avait quelque chose de très familier lui aussi... Vraiment étrange...


-...

A peine sa main s'était retiré que le katana reprit sa position initiale comme un ressort. Le problème était que la foule revenait de plus en plus dans la place, ce qui rendrait le combat ardu. C'est donc en cette connaissance de cause que la simili rangea sa lame dans son fourreau situé sur son dos, laissant toutefois sa main sur le pommeau : Le danger n'avait pas disparu loin de là.

- Sou...venirs ?

Son second mot, c'est qu'elle apprend vite la jeune fille ! Le visage bas, c'est dans cette position qu'elle prit enfin la parole. Sa voix fut douce et hésitante, très charmant. Lirka pourrait en duper plus d'un avec cet atout, surtout quand il est combiné aux aptitudes raciales des nobodies...

_____________________________________________
Lirka's sound :
Revenir en haut Aller en bas
Shadow
The shadow of twilight moon
Shadow

Messages : 10
Date d'inscription : 06/11/2009

Souvenirs perdus [Pv: Lirka] Empty
MessageSujet: Re: Souvenirs perdus [Pv: Lirka]   Souvenirs perdus [Pv: Lirka] Icon_minitimeMar 10 Nov - 23:28

Les remarques de Shadow n'avait l'air de faire ni chaud ni froid sur la simili. A croire qu'elle était bien une vraie simili ! Et Shadow en était de plus en plus convaincu, mais il ne savait pas comment faire pour mieux la connaître. Lorsqu'il relâcha la lame de celle-ci, celle-ci se redressa immédiatement sur sa position d'origine, comme si elle n'avait pas bouger pendant ce laps de temps. Cela faisait un peu froid dans le dos de Shadow mais celui-ci ne dit rien. Il décida de se retourner et commença à avancer, dos à la jeune fille, et s'arrêta soudainement en tournant simplement la tête à quatre-vingt-dix degrés pour regarder par dessus son épaule, et fixa d'un regard impressionné la jeune femme. Elle venait de dire quelque chose, ce n'était pas trop tôt ! Mais ce qui l'étonnait, c'était le progrès qu'elle avait fait à une vitesse très déstabilisante. Cela fit sourire intérieurement Shadow, qui se disait que finalement, cette simili avait peut-être du potentiel à revendre. Il se retourna pour faire face à la jeune fille et croisa lentement les bras, les parties métalliques se frottant les unes sur les autres, et toisa l'étrange personnage en face de lui en se demandant ce qu'elle valait en combat. Elle avait l'air très douée, mais il avait envie de connaître ses talents. Mais comment la tester sans qu'elle n'essaie de vous tuer en croyant que votre but était de l'éliminer ? Un peu beaucoup comme situation, surtout si Shadow était en difficulté à la fin. Mais il avait un atout: la keyblade. C'était ce que craignaient les similis et les sans-cœurs semblerait-il, d'après ce que disait Ansem le sage. Il réfléchit quelques secondes, et attendit que la jeune fille relève la tête et lui dit, à quelques mètres de celle-ci, une main à moitié ouverte, et l'autre le poing fermé, parlant d'une voix grave et sombre, comme à son habitude:

"Tu as enfin dis un mot ? "Souvenir"... Le mot le plus important dans ma vie, et sans doute pour la tienne aussi... Sans passé, un présent incertains, et un futur dur à envisager sans connaître son passé, voici ce à quoi je suis condamné... Mais... Certaines choses me guident vers un destin proche, très proche..."

C'est alors que pendant ces paroles, Shadow regardait autour de lui, en particulier vers le ciel, et contemplait les nuages, qui eux avaient un passé: ils se souviennent de chaque lieux qu'ils ont visités, de là où ils ont perdu leurs eaux, de là où ils sont nés... Au fond, Shadow était un simili... Mais un simili avec un coeur, une identité unique, et des sentiments... Il n'y a que son passé qui lui a été retiré. Pourquoi ? Pourquoi lui cacher son passé ? Que lui était-il arrivé avant dans sa vie ? Qu'est-ce qui la mener à cette nouvelle vie ? L'avait-il accepter de lui même ? Il n'en savait rien, mais le sourire qu'il laissa à la jeune fille quand elle le regarda ainsi que le clin d'œil voulaient tout dire: il allait l'affronter pour voir son potentiel. Il n'avait pas peur de combattre, oh non, mais être blessé dans son premier combat lui serait peut-être fatal, il fallait faire attention au moindre geste qu'il ferait. Il se retourna alors, pour faire dos à la simili, et invoqua sa keyblade souvenir perdu, et commença à avancer dans la direction opposé d'où était la jeune femme. L'ombre du crépuscule lunaire tourna sa tête à quatre-vingt-dix degrés et déclara, devant tous les gens qui se réunissaient ici:

"Montres moi... *se retourne immédiatement* Ton potentiel !"

C'est alors que brusquement, Shadow lança sa keyblade à l'horizontal en direction de la jeune fille. Il ne voulait pas la tuer, juste tester ses pouvoirs. Pendant que sa keyblade tournait sur elle-même en essayant de toucher sa cible sur une ligne droite, à l'horizontale, tandis qu'il disparaît pour apparaître sur le rebord d'un balcon, en position mi-assise, c'est-à-dire sur la pointe des pieds, les genoux pliés, sur ce rebord de quelques centimètres, la main droit laissant sortir une aura de flammes noires très influente. Pendant qu'il préparait sa prochaine action, sa keyblade tournait encore jusqu'à se planter dans le mur. Ne sachant pas si il avait touché sa victime, l'ombre du crépuscule lunaire continua de préparer son sortilège et sauta du rebord en faisant une roulade dans les airs pour retomber sur ses pieds, un genoux à terre, le sort ayant été lancé, et la lame "lune de l'aube" dans la main gauche, le bras tendu vers l'arrière, l'autre bras plié au niveau du coude, l'avant-bras près du menton. Un cercle de ténèbres apparut sur la position de la jeune simili avant de laisser sortir plusieurs lames par le centre de ce cercle, pouvant transpercer l'ennemi rapidement. Cette attaque était facilement évitable, et sans doute que la jeune femme avait réussi parfaitement à esquiver la première action. Soudainement, Shadow disparut en laissant derrière lui de la poussière de ténèbres, et réapparut près du mur où s'était plantée sa keyblade à la fin de son avancée. Shadow retira la lame et se remit en pose de combat, maintenant sa keyblade à l'assassine et son autre arme tendu tel un chevalier, dans une posture montrant qu'il maitrisait ses atouts. Il regardait avec un regard souriant et un regard de confiance la jeune simili, pour essayer de lui faire comprendre que ce n'était qu'un test que voulait faire le guerrier métallique au sang-mêlé. Il regarda alors sa jeune adversaire et lui dit, en pose de combat:

"Je t'attends !"

Shadow serra ses lames et prit un regard sérieux, attendant la suite des évènements, la suite de ce qui allait se passer dans ce combat, le combat des sans-souvenirs... Qu'allait montrer cette jeune fille qui avait l'air d'avoir du talent au combat ? Cela intriguait Shadow qui analysait la situation grâce à ses yeux mécanisés. Cela promettait d'être impressionnant, au vu de ce que pensait le diagnostique qu'avait fait les machines de la vue...
Revenir en haut Aller en bas
Lirka
Potentielle Arme Ultime
Lirka

Messages : 77
Date d'inscription : 01/11/2009
Localisation : Où que je sois, cela n'a aucune importance...

Souvenirs perdus [Pv: Lirka] Empty
MessageSujet: Re: Souvenirs perdus [Pv: Lirka]   Souvenirs perdus [Pv: Lirka] Icon_minitimeMer 11 Nov - 1:36

Encore des paroles, c'est bizarre. Notre jeune sabreuse ne comprenait pas pourquoi ce danger ambulant blablatait sur des choses incompréhensibles. Toutefois ces mots n'étaient pas dénudés de sens quand elle y prêtait attention. Ça parlait de condamnation, destin proche et guide ; la meilleure chose à faire était de ne pas essayer de comprendre ce qu'il disait et de rester concentré. On aurait dit que la simili pratiquait une sorte de méditation visant à renforcer sa concentration. Sa posture n'avait pas changé d'un iota, la même posture arboré et la même main sur le même pommeau. Si combat il y aurait lieu, alors Lirka saura déjà quoi répondre. Les humains commençaient à comprendre qu'un danger se préparait dans la place, certains fuyaient à pas rapides alors que d'autres formaient une sorte de cercle un peu mal fait pour ériger une arène digne des combats illégales. Heureusement que cette population fut la plus mineure possible, au grand maximum une trentaine de personnes étaient présentes, ce qui limiterait les morts accidentelles.
Son adversaire restait fixe lui aussi, à la seule différence qu'il admirait le ciel. Cet homme se posait des questions mais la combattante ne pouvait le comprendre. Ces sentiments humains lui étaient bien trop étrangères mais aussi assez proches pour qu'un trouble se fasse sentir dans son esprit. Trouble bref par contre, il ne faut pas oublier que Lirka avait perdu son cœur ! C'est donc sur une attitude de méfiance extrême qu'elle regarda l'étranger d'un œil vide, sans se poser de questions, ni en cherchant de le faire réagir par quelques moyens futiles. Voila qu'il posa ses yeux sur elle à son tour, un sourire ? Encore quelque chose d'humain...

Le katana dégainé à nouveau, son arme mystérieuse venait d'apparaitre comme par magie dans sa main. Le danger sur pattes se trouvait derrière lui, ce n'était pas un problème. "Montres moi ton potentiel !" Tellement de choses bizarres se passaient aujourd'hui que ça semblait pas naturel, pourquoi pouvait-elle comprendre ce langage alors qu'elle ne l'avait jamais entendu avant ?! Cette phrase marqua une prise de conscience épouvantable, Lirka était sérieuse ! De son point de vue, l'homme armé représentait la pire chose qui puisse fouler le sol, jamais elle ne pourra gagner ce combat mais un bon combat n'est valable que quand on s'y met à fond !
... Des souvenirs perdus, le keybladeur n'était pas le seul à en récupérer. La jeune fille en face de lui se comportait parfois comme l'humaine qu'elle était. Jadis une guerrière des champs de bataille et jamais sa langue dans sa poche, tout le monde peut changer.

Le bruit caractéristique du métal qui fend l'air, première attaque donc. C'est de dos qu'elle esquiva d'un simple pas de côté. La réflexion n'avait plus sa place dans ce genre d'affrontements, seul l'instinct compte et dans cette matière les sans-cœurs étaient les meilleurs. L'arme ténébreuse se ficha dans le mur, il n'en fallait pas plus pour que les rares humains qui voulaient assister au combat prirent leurs jambes à leurs cou. L'esquive se fit de manière très rapide, comment avait-elle fait ? Seuls indices : Ses chaussures ont maintenant l'air imprégnés d'eau et le sol fut plus sombre que tout à l'heure. Son ennemi se trouvait à présent en position semi-accroupie, il avait l'air d'avoir lancé un sort. Son intuition eu encore une fois raison, un cercle d'aura ténébreuse entoura la poitrine de la sabreuse qui trouva le temps pour faire une glissade arrière via ses pouvoirs aqueux. En instant son homme avait disparu, plus exactement il retira son arme situé juste derrière elle. Très vite Lirka se retourna, il valait mieux l'avoir à l'œil...
Un murmure avant le calme, les deux protagonistes ne bougeaient point. Encore cette situation ? Non pas vraiment, d'après l'ordre de combat c'est à son tour de montrer de quoi elle était capable. Très bien, espérons qu'il sache se battre contre les objets intangibles.
La jeune combattante aux cheveux de sang se baissa très lentement et effleura de la paume de sa main droite le sol bétonné du Jardin Radieux. D'un revers du poignet elle en fit sortir une balle d'eau pure qu'elle fit léviter. A l'endroit où fut effectué ce prélèvement le sol se craquela de la même façon que l'argile asséché. Pas besoin de plusieurs années d'études pour comprendre que cette simili possédait un contrôle total et absolu sur chaque molécule d'eau de son environnement. Cette grosse balle bleue d'un diamètre plutôt conséquent se divisa en dix avant de graviter autour du corps de leur maitresse. Pendant ce temps de préparation elle ne s'est pas contenté de resté fixe, tout son corps se trouvait dans une position de combat étonnante. Sa lame placée sur ses hanches, prête à être dégainé. Suf que son fourreau se trouvait sur son dos, allait-elle utiliser la technique de l'iai ? Il semblerait bien que non car la voila qu'elle charge en plein sur sa cible.


-Shinotsuku Ame

Des mini-gesyers jaillirent du sol aux quatre coins de la nobodie qui, aux yeux des incultes, avait décrit un simple coup circulaire visant les côtes. En réalité cette technique consiste à infliger de rapides blessures à sa cible, d'où l'apparition des geysers. Même en tant qu'humain et donc sans son pouvoir sur l'eau, ses techniques étaient capables dans le passé d'utiliser cette matière aqueuse pour se battre. Autrefois elle fut surnommé "Le trident de Poséidon"

_____________________________________________
Lirka's sound :
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Souvenirs perdus [Pv: Lirka] Empty
MessageSujet: Re: Souvenirs perdus [Pv: Lirka]   Souvenirs perdus [Pv: Lirka] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Souvenirs perdus [Pv: Lirka]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les souvenirs...
» Quelques souvenirs de fête ...
» Mes livres albums souvenirs...
» les esprits perdus
» Henriette Cavendish ❧ On dit que les rêves sont les souvenirs d'une autre vie.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
¤Kingdom Hearts Reborn¤ :: Monde de Kingdom hearts :: Radiant Garden :: Centre-Ville-
Sauter vers: